SAGAN 1954

sagan 1954

Anne Berest

 

Édition stock, 2014, 185 pages

 

4ème de couverture : 1954. Françoise Sagan est une jeune fille de dix-huit ans comme les autres, ou presque. Le 15 mars, l’éditeur René Julliard publie le premier roman de Françoise Quoirez, dite Sagan, Bonjour tristesse, et tout change. Françoise devient riche et célèbre, noctambule et légendaire, culte et pourchassée. Poursuivre la lecture ‘SAGAN 1954′

LA RENVERSE (OLIVIER ADAM)

la renverse

Olivier Adam

Flammarion 2016, 267 pages

4ème de couverture : « Ce n’est qu’au moment d’entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m’a vraiment heurté, qu’elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J’ai demandé deux paquets de cigarettes, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s’allumait sur une chaîne d’information en continu. A l’instant où j’y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s’est figé sur l’écran. J’ai demandé qu’on augmente le volume. On annonçait son décès dans un accident de voiture. Suivait un rappel succinct de sa biographie. Fugacement, la pensée, absurde étant donné le temps accordé à l’information, qu’il n’avait pas été fait mention de ma mère m’a traversé l’esprit. » Poursuivre la lecture ‘LA RENVERSE (OLIVIER ADAM)’

NOCES (ALBERT CAMUS)

noces

Albert Camus

Gallimard 1972,

4ème de couverture:  Albert Camus a écrit « Noces » en 1938, à l’âge de 26 ans; cette œuvre confirme déjà ses dons d’écrivain révélés dans un premier essai « L’Envers et l’Endroit » qui contient déjà les thèmes majeurs de son œuvre : le soleil, la solitude, l’absurde destin des hommes. Poursuivre la lecture ‘NOCES (ALBERT CAMUS)’

LA FILLE DU TRAIN (PAULA HAWKINS)

la fille du train

Paula Hawkins

Sonatine éditions, 2015, 380 pages

4ème de couverture : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Poursuivre la lecture ‘LA FILLE DU TRAIN (PAULA HAWKINS)’

LA CHAMBRE CLAIRE (ROLAND BARTHES)

la chambre claire

Roland Barthes, Cahiers du cinéma Gallimard, seuil, 1980, 193 pages

 4ème de couverture: «Marpa fut très remué lorsque son fils fut tué, et l’un de ses disciples dit : « Vous nous disiez toujours que tout est illusion. Qu’en est-il de la mort de votre fils, n’est-ce pas une illusion ? ».
Et Marpa répondit : « Certes, mais la mort de mon fils est une super-illusion. »»
Pratique de la voie tibétaine. Poursuivre la lecture ‘LA CHAMBRE CLAIRE (ROLAND BARTHES)’

12345...96

Visiteurs en ligne

Il y a 9 visiteurs en ligne

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

octobre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories


jardinsdesapho |
as1960 |
Gare-au-loup.net |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les enquêtes de l'inspecteu...
| Maupassant, Morpurgo, Gogol...
| Emilia Pardo Bazán